Wednesday, April 10, 2013

On the streets : Shanghai, Tokyo & Seoul.















via shanghaiexpress, tokyofaces and the sartorialist

Mon obsession pour l'Asie ne s'arrête pas. 
J'aime le côté osé et éclectique, les layers, les différents imprimés et l'élégance et la simplicité retrouvés tous en même temps.

Saturday, March 23, 2013

Sunday, March 17, 2013

Shanghai artistique.



Après une longue, (très) longue absence, je vous promets une série de posts portant sur la vie culturelle et gastronomique ainsi que sur le streetstyle de non pas Montréal, mais de Shanghai. J’y suis présentement pour mon semestre d’échange, alors je vous ferai part de mes découvertes et de mes sorties branchées.

Après un mois à construire mon petit nid au nord de la ville près de Fudan University, à m’habituer au train-train quotidien et à arpenter les rues de cette mégapole gigantesque, j’ai finalement réussi à trouver les les superbes quartiers artistiques de Shanghai.

Le M50 est vraiment un must. J’y ai passé trois heures dans ce quartier aux airs du 798 Art Zone à Beijing. Le coin a été reconstitué sous le thème industriel : des «vieux» bâtiments, des grandes fenêtres, le tout rénové de façon moderne. Les galeries d’art regorgent. On y trouve notre compte : contemporain, photographie, impressionnisme, sculpture… il n’y a pas à dire, je me suis régalée. Et je n’ai parcouru que la moitié! Les assoiffés d’art seront satisfaits.

Deuxio, le Red Town 570 propose un peu le même style que le M50. Le Mingshen Art Museum présente des expositions d’artistes avant-gardiste chinois et on y trouve une impressionnante exposition de sculptures : elles sont osées, choquent et font réfléchir. On aime!

Dans l’ouest de la ville, il y a également Tianzifang qui se situe dans la Concession Française, un concentré de petites ruelles étroites où ont pignon sur rue plusieurs boutiques d’art, de galeries d’art et de photographies et des studios d’artistes. On s’y perd avec plaisir. Il y a aussi beaucoup de petits restos et de cafés trendys. Mon coup de cœur, ça a été les galeries de photographie et les cordonniers de souliers ma-gni-fi-ques, mais la surprise : le Candy Lab. Dès qu’on y met les pieds, on sent l’odeur du sucre qui embaume la petite boutique. On y vend toutes sortes de bonbons durs de saveurs différentes (choco accroc, fraise, mangue, melon d’eau..) joliment présenté et confectionné dans des petits pots en verres ou des tubes à essais, question de faire référence au nom. Les affiches de propagande sont également intéressantes.

En plus, cette semaine a lieu le JUE Festival, un festival d’art et de musique à Shanghai et à Beijing qui fait la promotion des talents artistiques locaux et invitent également ceux d’ailleurs à se faire connaître auprès du public chinois. J’ai eu l’occasion d’aller voir la projection de la première du documentaire From Wrexham to Wuhan. On suit quatre groupes de musiques d’Angleterre durant leur tournée en Chine et ils nous partagent (trop peu, à mon avis) leurs impressions par rapport au pays. On peut également avoir soi-même une idée de la jeunesse chinoise, des coutumes, des paysages et de la beauté incroyable de la Chine. C’est un documentaire qui nous fait voyager et nous fait rêver.

En plus de ça, ce mercredi j’aurai le grand bonheur d’avoir un peu de Montréal avec moi, puisque Grimes sera au Mao Livehouse à Shanghai. Jenemesupporteplusj’aitrophâteouuuula. Je vous fais un compte-rendu dans le prochain post!

Pour le plaisir de vos yeux, voici un méli-mélo instagrammé.

S












Monday, February 18, 2013

Backstage NYFW 2013



Dolce&Gabbana Spring 2013







Marc by Marc Jacobs fall/winter 2013 







Topshop Unique's